l'abolition des injustices pour horizon, objectif projet Méduses
Développement personnel,  Lifestyle

Rencontre avec le mouvement “Projet Méduses”

Mais qu’est-ce que le projet Méduses ? En quoi peut-il aider la cause animale et le mouvement vegan ?

Dans cette interview, je vous propose de partir à la rencontre des fondateurs de ce projet. Ils nous expliquent l’objectif et l’origine du projet, qui ils sont, et comment, tous ensemble, on va pouvoir contribuer à faire avancer la cause animale en France ! Tout ça avec stratégie et bienveillance 😉

Pour approfondir la lecture, voici d’autres articles sur comment faire avancer la cause animale :

 

Quel est l’objectif principal du Projet Méduses ?

Le Projet Méduses est un mouvement défendant les intérêts des êtres sentients. C’est-à-dire des individus qui sont en mesure de ressentir des expériences négatives ou positives.

Il s’articule autour d’un objectif : remettre en cause l’idéologie spéciste, favoriser le changement culturel, lutter contre les mécanismes compétitifs. En bref : abolir les systèmes de domination et les nuisances qui en découlent. Notre objectif principal est donc de minimiser les expériences négatives et de maximiser les expériences positives.

Pour mener à bien cet objectif,  nous tentons de :

  • fédérer les militant·e·s autour d’un projet commun
  • valoriser les compétences et capacités de chacun·e
  • protéger et soutenir les militant·e·s
  • créer et mettre en place des actions (festivals, rassemblements, discussions vocales, tractages, cyberactions, etc.).

Nous mettons aussi en place des formations utiles aux militant·e·s. Ces dernières concernent plusieurs domaines : philosophie morale, stratégie, psychologie sociale, esprit critique et auto-défense intellectuelle, écologie, communication, nutrition, éthologie, neurosciences, etc.

Nous tenons beaucoup à créer les conditions propices à la remise en question et à l’évaluation de nos propres actions. L’idée est d’éviter ce que nous appelons le “bougisme“. C’est-à-dire le fait de faire de l’action non plus un moyen, mais une fin. Nous favorisons donc l’esprit critique, l’analyse stratégique préalable aux actions, et l’analyse des données internes au mouvement.

 

 

Pourquoi avoir choisi la méduse comme nom de ce projet ?

Parce que nous ne voulons pas oublier : nous pensons à l’une de nos camarades, qui luttait contre toutes les discriminations, toutes les oppressions. Elle combattait activement le spécisme et les souffrances qu’engendre cette idéologie, bien déterminée à changer le monde. En mai 2018, elle a mis fin à ses jours. Elle s’appelait Méduse. Nous avons choisi ce nom en sa mémoire.

 

Qui sont les membres fondateurs et comment ce projet est-il né ?

Ce projet a été créé à quatre, par :
Florence Dellerie, conférencière, éditrice à L’Amorce – Revue contre le spécisme, chroniqueuse à Nonbi-Radio et créatrice du site Questions Animalistes ;
Jihem Doe, youtubeur et militant abolitionniste pour les autres animaux ;
Laura Le Brasseur, conférencière et activiste convergente, créatrice de l’Offensive, structure dédiée à la pensée stratégique ;
Orlando H. Bentata, conférencier, chroniqueur à Nonbi-Radio et créateur de Réplique Éthique.

 

les 4 fondateurs du projet Méduses

Aujourd’hui, ce projet appartient à toutes les personnes qui ont intégré le mouvement, et qui participent collectivement à sa construction et à son développement. 

Il est né d’un constat : le mouvement animaliste, ainsi que d’autres mouvements militants, pourraient être plus bienveillants et plus méthodiques. Nous pensons qu’ils pourraient aussi être plus rationnels, c’est-à-dire être davantage attachés à la prise en compte de données solides, d’éléments rigoureux.

À notre sens, la pensée stratégique devrait aussi être au cœur des réflexions militantes : il peut être frustrant de ne pas agir dès qu’on prend connaissance d’une injustice, mais le manque de réflexion sur la stratégie globale et les tactiques à mettre en œuvre peut conduire à d’importants échecs.

 

Quelles sont vos plus belles victoires depuis la création du projet Méduses ?

En premier lieu, nous pouvons dire que l’une de nos plus belles réussites est la création d’un réseau bienveillant et solidaire. C’est-à-dire d’un lieu qui permet que les discussions, les débats et les actions se réalisent globalement dans de très bonnes conditions. Et que les militant·e·s disposent d’un endroit où trouver du soutien, de l’écoute, ainsi que des espaces de réflexion et d’entraide.

Nous pouvons aussi citer la mise en place, notamment sur notre serveur Discord, de conditions d’échanges qui reposent sur un certain attachement à la pensée critique, et qui favorisent l’émancipation intellectuelle des militant·e·s.

Enfin, nous sommes heureux·ses de constater que beaucoup d’initiatives créées au sein du mouvement sont le résultat d’une mise en commun fonctionnelle de diverses compétences. Cela appuie l’idée que tout le monde à quelque chose à apporter selon ses envies et ses capacités.

 

Quelles sont vos actions futures ?

Après les actions lancées dans le cadre de la Journée Mondiale pour la Fin de la Pêche et de la Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme ; nous préparons une série d’actions s’inscrivant dans le cadre de futures campagnes visant à démocratiser le concept de sentience et permettre une meilleure compréhension du spécisme. Nous souhaitons également mettre l’accent, auprès des militant·e·s, sur l’initiation à la pensée critique, la formulation de raisonnements rigoureux, et l’acquisition et le renforcement des connaissances relatives à la philosophie morale et à la stratégie.


JMFS Le spécisme c'est aussi...

 

Il nous paraît essentiel de rendre plus visible la notion de spécisme. Et surtout de définir correctement cette idéologie pour mieux comprendre l’opposition qu’elle suscite. Dans les médias, cette question est souvent traitée de façon partielle ou erronée. Il en est de même pour l’antispécisme, dont on entend encore souvent, par exemple, qu’il s’agit d’une doctrine visant à “ne plus faire de distinction entre les êtres humains et les animaux”, ce qui est une incompréhension aussi majeure que courante.

Pour se faire, nous souhaitons explorer de nouveaux supports : nous avons par exemple réalisé des vidéos animées en motion-design, un format encore très peu utilisé dans ce contexte.

Plusieurs campagnes et actions d’envergure sont prévues à l’avenir, notamment pour rendre davantage visibles les expériences positives ressenties par les autres animaux et la richesse de leurs états mentaux. Mais nous ne voulons pas en dire trop pour l’instant, car nous comptons aussi sur l’effet de surprise !

 

 

Si je souhaite aider la cause animale mais que je manque de temps, qu’est-ce que je peux faire ?

Le Projet Méduses est composé de différents profils. Certaines personnes ayant rejoint le mouvement consacrent tout leur temps au militantisme, d’autres ont des contraintes ne leur permettant pas de consacrer des journées entières à des actions visant à promouvoir une meilleure considération des individus sentients.

Nous prenons tout cela en compte et proposons donc des actions variées, dont certaines peuvent être réalisées en quelques minutes seulement, avec peu de moyens et sans se déplacer de chez soi. Une Fiche Action est même dédiée à certaines de ces actions rapides.

 

Fiche action 10 min aider la cause animale

 

Si je souhaite participer au Projet Méduses, que dois-je faire ?

Pour être au cœur de l’organisation du mouvement, il est possible de rejoindre notre serveur Discord.

La toute première étape, c’est de passer par une Session d’Accueil. Il s’agit d’une petite entrevue en vocal, où chaque personne souhaitant intégrer le projet se présente, indique ses envies, son parcours, comment elle a connu le projet, etc. C’est l’occasion de faire connaissance, d’être plus à l’aise et de rencontrer les Accueillant·e·s, des membres du mouvement qui le connaissent sur le bout des doigts, peuvent expliquer son fonctionnement, ses outils, et répondre à toutes les questions. Un accompagnement personnalisé est aussi proposé pour éviter d’exclure les personnes qui ne seraient pas très à l’aise avec la plate-forme, ou qui ne sauraient pas quoi faire au sein du projet.

Ensuite, chaque nouvelle “Méduse” peut se balader librement dans le serveur, participer aux actions, en créer de nouvelles, rejoindre un Pôle de travail en particulier et donc différents projets, selon ses compétences et ses envies.

Il est aussi possible de participer à certaines actions du Projet Méduses sans rejoindre le serveur Discord, par exemple en s’inscrivant et en participant au groupe Facebook Clic Animaliste. Sur ce groupe, l’objectif est de booster la visibilité des contenus animalistes en stimulant les algorithmes par le clic.



Clic Animaliste

 

Il est aussi possible de s’abonner à nos réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Youtube) pour nous donner de la visibilité. Cela nous aide beaucoup.

Notons enfin que le Projet Méduses est aussi un lieu d’apprentissage, de bienveillance, de formation et d’écoute. Aussi, quelle que soit sa compréhension de certains concepts éthiques, philosophiques, stratégiques, techniques, etc., chaque personne partageant nos objectifs est la bienvenue !

 

Merci d’avoir créé ce mouvement bienveillant et d’avoir pris le temps de répondre à cette interview ! 😊

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :