Cohésion de groupes avec le poing
Développement personnel,  Lifestyle

Comment donner envie à son entourage de devenir vegan ?

Parfois, on se sent seul, incompris. On aimerait tellement que tout le monde devienne végan, que ce soit pour les animaux, pour l’environnement ou même pour la santé.

Quand j’ai annoncé que je devenais végétarienne à 16 ans, j’ai eu l’impression d’avoir causé un drame familial. Mes parents m’ont emmené voir diététiciens et nutritionnistes par inquiétude pour moi. Mais j’aurai tellement aimé qu’ils préfèrent essayer de comprendre mon point de vue, plutôt que de se braquer.

 

Comment donner envie à notre entourage de devenir végan ?

Alors j’ai décidé, pour les animaux, de faire de mon mieux pour sensibiliser mon entourage au véganisme et à la cause animale. L’objectif est de leur partager ce que j’ai découvert sur ce sujet et qui me tient à cœur. Bien sûr, j’aimerai que toute ma famille devienne végane car je pense que c’est ce qu’il y a de plus juste pour les animaux. Mais si déjà, je partage avec eux ce que je sais, je suis persuadée qu’ils seront à même de prendre la décision qui leur parait la plus juste.

Le souci avec le véganisme, c’est qu’elle touche à quelque chose de précieux pour nous : notre liberté à manger ce que l’on souhaite. Qui n’a jamais entendu : « Laisse-moi manger ce que je veux ! » (En effet, on a le droit de manger ce que l’on veut, du moins tant que l’on ne nuit pas à autrui. On n’a évidemment pas le droit de manger le chat de son voisin, sous prétexte qu’on est libre de manger ce que l’on veut. Pour un chat, cela paraît évident car c’est un animal de compagnie. Mais pour le cochon, il ne rentre malheureusement pas dans cette catégorie.) 

 

En parler à notre entourage, oui mais…

Bien sûr, la première des choses est simplement d’en parler. Même si c’est important de réussir à en parler, ce n’est pas toujours évident. On se sent parfois rejeté, incompris. On devient émotif, on s’énerve. Et notre entourage ne veut plus parler de véganisme avec nous.

Baisse de moral ou sentiment de solitude, voici deux articles à lire pour vous aider à aller mieux :

Et pour mieux communiquer au sujet du véganisme, on peut utiliser la méthode PEPSE de l’article :

En attendant, je vous propose 4 moyens de sensibiliser notre entourage au véganisme.

 

1. Leur faire découvrir la cuisine végane

On aime tous se régaler, manger de bons petits plats. Si notre entourage a tendance à se braquer lorsque l’on parle de véganisme, c’est parfois parce qu’ils ont peur qu’on leur prive du plaisir de manger. Alors, c’est l’occasion de leur faire découvrir de nouveaux plats qu’ils vont adorer.

D’ailleurs, il est plus facile d’aborder le sujet de la cause animale lorsque les personnes ne sont pas en train de manger de la viande. Il n’y a alors pas de contradiction entre ce qu’ils mangent et ce sentiment de culpabilité que l’on peut parfois ressentir.

Si vous aimez bien cuisiner, vous pouvez vous mettre aux fourneaux afin de leur faire découvrir vos plats préférés. Ou sinon, direction votre restaurant végé préféré 😉

 

2. Leur montrer des documentaires qui vous ont impactés

Vous avez vu un documentaire qui vous a marqué et vous commencez à en parler autour de vous. Mais malheureusement, vous avez l’impression que tout le monde s’en fout. Voici pourquoi.

Tout d’abord, les images sont beaucoup plus parlantes. Par exemple, on m’a déjà parlé du film « Terriens ». Mais le jour où je l’ai vu, ce fut pour moi beaucoup plus impactant. De plus, on aime bien avoir l’impression d’apprendre par nous-même, à travers un documentaire par exemple, plutôt que par quelqu’un dont on est proche. En effet, notre ego n’aime généralement pas quand quelqu’un essaye de nous apprendre quelque chose.

Alors si vous avez adoré un documentaire, demandez à votre famille, vos amis s’ils veulent bien le regarder.

De même, si un livre vous a particulièrement touché, n’hésitez pas à leur proposer de le lire. Parfois, ils diront non, car cela ne les intéresse pas ou parce qu’ils n’ont pas le temps. Dans tous les cas, adaptez-vous en fonction de la personne à qui vous vous adressez. Certaines préfèrent lire, d’autres regarder des vidéos.

Et n’oubliez pas, il suffit parfois d’un livre ou d’un documentaire pour qu’ils deviennent plus sensibles à la cause animale.

 

3. Leur envoyer des pétitions

N’hésitez pas à partager des pétitions sur la cause animale telles que celles de L214 ou celles sur MesOpinions, à votre entourage. C’est l’occasion de faire une pierre deux coups, en les sensibilisant aux problématiques actuelles liées à l’élevage intensif par exemple et en permettant de faire bouger les choses grâce à davantage de signatures pour la pétition ! 😉

Pour plus d’impact, évitez de juste partager la pétition sur votre mur Facebook. Envoyez-la plutôt par mail ou en message privé avec un petit mot personnalisé, afin de montrer que c’est important pour vous. Encore mieux, montrez-leur en direct.

Attention, n’envoyez peut-être pas des pétitions tous les jours ni même toutes les semaines, sinon ils risquent d’en avoir marre et ne prendront même plus la peine de regarder de quoi ça parle.

Si vous voulez faire avancer plus vite la cause animale, découvrez 3 moyens d’aider la cause animale gratuitement grâce à Internet.

 

4. Leur proposer d’aller avec vous à des événements végans

Il existe de plus en plus d’événements végans (Veggie World, conférence de Guillaume Corpard, atelier de cuisine végétale, portes ouvertes d’un refuge pour animaux). Et je pense que c’est important d’y participer (si possible 😉) afin de promouvoir ces événements et de développer le véganisme en France.

Mais souvent, on n’a pas envie d’y aller tout seul. C’est donc l’occasion de proposer à votre conjoint, un ami ou un membre de votre famille de vous accompagner. Vous allez pouvoir passer une agréable journée ensemble tout en faisant découvrir votre univers à une personne que vous aimez.

Bon courage !

 

Et vous, comment avez-vous fait pour sensibiliser votre entourage au véganisme ?

5 commentaires

  • L'Olf

    Demander à des gens s’ils pensent que tel article ou telle vidéo est convaincante. Quand les gens ont pas l’impression qu’on essaye de faire changer leur opinion, ça marche mieux. Et ça permet en plus d’avoir leurs retours sur ce qui marche.

  • Roz

    Ton article est vraiment top Chloé. Je suis végétarienne, mais j’adore réaliser des recettes véganes. Quand j’ai connu l’amoureux, il m’a dit qu’il ne pourrait jamais se passer de viande.. Puis il a goûté ma cuisine et a fini par changer d’avis petit à petit. Par contre, lorsqu’on va au restaurant, il en commande toujours, mais je trouve que c’est tout de même une belle victoire. ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :